Pourquoi je cours....Epilogue

Les 30 premières années furent merveilleuses et je m'étais promis que les trente prochaines le seraient encore plus ,,,,,,,,,1979-2009, que de souvenirs ,,,,,, (voir les aventures de Naheulboy),

je venais juste de découvrir le trail, j'avais fait une croix sur la performance après avoir aligné pendant des années des 10km en 36mn, des semis en 1h18 et des marathons en 2h45, je venais de découvrir le plaisir de courir moins vite mais plus longtemps, hors des circuits balisés, loin du bitume ,,,, des douleurs de plus en plus tenaces et violentes sous les deux talons depuis 4 ou 5 ans, je ne sais plus, on s'habitue à la douleur, on apprend à vivre avec elle, on serre les dents à froid, mais la douleur se faisait de plus en plus présente, elle ne disparaissait plus à chaud ,,,,,, un médecin incapable, pas curieux pour deux sous, qui me prenait pour un forcené du jogging, avec mes trois entrainements par semaine et 50 km hebdomadaire, qui aurait préféré me soigner sans doute pour un cancer du fumeur plus rentable pour la sécu ou pour obésité en restant à la maison sans faire de sport, Toujours est il qu'à force d'insister et en lui forçant un peu la main, j'ai obtenu mon IRM qui n'a rien donné de vraiment concluant ,,,,,,,,, tous les symptômes d'une double tendinite d'insertion du talon d'Achille mais pas aussi flagrant au vu des douleurs ressenties,,,,,,,,

Alors que faire ????? pas vraiment envie de passer sur le billard pour une opération aléatoire, je préfère faire un break de 6 mois et m'adonner à ma deuxième passion : le vélo,

Mais je continuerai à rêver, à courir dans ma tête, je continuerai à courir aux côtés de Barbie à la Transbaie, de la Tortue, de Elpalmero, de Symphorien, de Alain Pages dans le 47, je referai les marathons de Edhistoire, je resterai fidèle aux CLM que je ne connaitrai peut être jamais, je vibrerai en silence aux lectures de vos CR, de toutes ces courses qu'avec ou sans blessure je n'aurai sans doute jamais fait,

C'est dur de ne plus pouvoir assouvir ses passions, surtout lorsque celle çi remonte à la petite enfance, cette sensation de liberté que l'on ressent, lorsque débarrassés des contraintes quotidiennes on arrive à s'échapper une heure ou deux dans la campagne environnante ou dans un petit coin de verdure niché au cœur des grandes métropoles ,,,,,,,,,,

La gazelle est blessée, elle ne courra peut être plus ,,,,,,,, elle est désormais une proie facile aux prédateurs que sont l'oisiveté et le dégout ,,,,,,,,

Peut être la machine repartira d'elle même, dans 6 mois nous verrons bien, mais il faudra être prudent ,,,,,,,, oublier le chrono, juste courir pour le plaisir, mais au moins courir sans douleur qui gâche un peu la fête, qui empêche de préparer correctement un marathon, ou de préparer un vrai trail, obligé de se contenter d'un 10km alors qu'on rêve de faire du long ,,,,,,,,,

Quand je vois ce petit bout de femme qu'est Barbie, aligner les marathons comme moi les 400m, je reste sans voix, c'est vrai qu'elle est jeune dans le sport, tant d'années gâchées et de privation ,,,, mais qu'elle victoire sur la vie en retour ,,,,, chapeau Barbie ,,,,, et tous les autres anonymes ,,,,,

depuis toutes ces années où je me suis planté à faire de la course sur route, à me dire que l'ultra, j'aurai le temps, j'en ferai plus tard ,,,,,,,,,, insouciance de la jeunesse qui se croit éternelle ,,,,,,

pourtant je ne pense pas avoir fait de grosses erreurs pendant ces 20 dernières années ,,,,,,,, 5 marathons seulement, des semi, des 10km ,,,,,,,,, 3 sorties par semaine, 50km en moyenne, sauf en prépa marathon, 80 à 100km sur deux mois, (mais un seul par an, 1995,1996,1997,2007 et 2008), beaucoup de fractionné mais très rarement sur des pistes synthétiques, beaucoup de bitume, certes, trop de bitume en 30 ans, le goudron ne flingue pas que les fumeurs.

Chaque année, petite coupure de novembre à Janvier, reprise tranquille pour les retours de Mars. Petit break en aout pour enchainer la fin de la saison ,,,,,, jamais rien, la moindre blessure et aujourd'hui on me présente l'addition ,,,,,,,,, mais bon, je ne vais pas me plaindre, je suis vivant, en bonne santé, je vis du bon côté de l'équateur, je fais partie des privilégiés qui man gent à leur faim, qui ont un toit pour dormir, qui possèdent un ordinateur, deux voitures, un MP3, et même MP4, qui ont la 5 mais qui ne la regarde que très rarement, qui ont M6 et qui s'en foutent, qui aiment bien les 7 nains ,,,,,,,,,, bon voilà, j'avais juste un petit coup de blues que je voulais vous faire partager ,,,,,

et comme disait l'autre CARPE DIEM ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×